Accompagner les jeunes, Plan 1 jeune 1 solution

Rendez-vous sur la plateforme 1jeune1solution.gouv.fr. 

 

Dans le contexte social et économique difficile que nous traversons, encourager l’emploi des jeunes est plus que jamais nécessaire pour qu’aucun jeune ne reste sur le bord de la route.  

Il est important que chaque jeune puisse trouver une solution adaptée à sa situation : un emploi, une alternance, une formation, une mission. C’est l’objet du plan « 1 jeune, 1 solution » qui consacre des moyens inédits à notre jeunesse : 6,7 milliards d’euros. 

Afin que les entreprises puissent, malgré la crise, continuer à employer des jeunes en CDD et CDI ou des jeunes en alternance, le Gouvernement a mis en place des primes. 

Toutes ces solutions sont à retrouver sur le site du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : 1jeune1solution.gouv.fr 

Alors c’est le moment de recruter de jeunes diplômés, des bacheliers pro ou encore des jeunes qui cherchent un apprentissage !  

1jeune1solution.gouv.fr : un réseau d’entreprises engagées dans le plan « 1 jeune, 1 solution » 

En quelques clics, les entreprises et les associations peuvent publier leurs offres d’emplois et référencer leurs événements de recrutement directement sur le site 1jeune1solution.gouv.fr.  

Des dizaines de milliers de jeunes de tous horizons visitent le site chaque semaine à la recherche d’un emploi, d’une formation ou encore d’un volontariat. 

 

Le saviez-vous ? 

 Jusqu’à 4 000€ d’aides pour le recrutement d’un jeune en CDI ou CDD 

Toutes les entreprises peuvent bénéficier d’une baisse du coût du travail jusqu’à 4 000 € pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans en CDI ou CDD d’au moins de 3 mois. Cette aide couvre une partie du salaire et des charges. Elle est versée trimestriellement pour la première année de contrat. Elle est proratisée en fonction du temps de travail et de la durée du contrat (ex : 1 000 € pour un CDD de 3 mois). 

Comment en bénéficier ? 

Elle bénéficie à toutes les entreprises qui recrutent un jeune de moins de 26 ans jusqu’au 31 janvier 2021. La démarche est simple et dématérialisée. Les demandes sont à adresser à l’Agence des services et de paiement (ASP) via une plateforme de téléservice (https://sylae.asp-public.fr/sylae/accueil/cerfa.do) ouverte depuis le 1er octobre 2020. 

Quelques conditions à remplir : 

• La rémunération doit être inférieure ou égale à 2 fois le montant du SMIC ; 

• Le renouvellement d’un contrat débuté avant le 1er août 2020 n’ouvre pas droit à l’aide ; 

• Le poste concerné ne doit pas avoir fait l’objet d’un licenciement économique depuis le 1er janvier 2020. 

Une question ? 

 

 5000€ ou 8000€ d’aides pour l’embauche d’un alternant 

Toutes les entreprises peuvent bénéficier d’une aide de 5 000 € pour les alternants de moins de 18 ans et 8 000 € pour ceux de plus de 18 ans (jusqu’à 29 ans révolus). Ces aides permettent de couvrir quasi intégralement le salaire de l’alternant, la première année du contrat.  

Comment en bénéficier ? 

Cette aide bénéficie à toutes les entreprises qui recrutent un jeune en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation jusqu’au 28 février 2021 (sous conditions pour les entreprises de plus de 250 salariés). L’aide se débloque automatiquement au moment du dépôt du contrat auprès de l’OPCO. 

Une question ? 

Pour en savoir plus : rendez-vous sur 1jeune1solution.gouv.fr et travail-emploi.gouv.fr  

La Garantie Jeunes